Père Ambroise-Marie Carré, O.P.


Père Ambroise-Marie Carré, O.P. on Le Jour du Seigneur.

Audio recording of eulogy by Rene Girard at l’Académie française.

From Wikipedia:

Robert-Ambroise-Marie Carré OP ( July 25, 1908- January 15, 2004 ) was a Catholic priest, author and member of the French Academy. Born in Fleury-les-Aubrais in Loiret, France, Carré studied at l’école Saint-Joseph and the collège Sainte-Croix de Neuilly before entering the Dominican order in 1926 and being ordained a priest in 1933. Not long thereafter, he was to edit, from 1936 until 1939, the Revue des Jeunes. Under the German Occupation, following the capitulation of the French government to the Nazis during the Second World War, Carré aided those persecuted by the Vichy government, regardless of their religion or ethnicity; for this, he was awarded the Légion d’honneur and the Croix de guerre.
Both before and after the war, he preached many sermons and participated in conferences in France and abroad (especially in the Netherlands, Switzerland, Italy, and Belgium). He preached the Lenten sermons many times at Notre Dame de Paris, and in 1964, Paul VI called him to present spiritual exercises at the Vatican. He was elected to the French Academy on June 26, 1975, replacing Jean Cardinal Daniélou, a post he held until his death on January 15, 2004 at Ancourt, in France.

From Cerf:

Né à Fleury-les-Aubrais (Loiret), le 25 juillet 1908. Études à l’école Saint-Joseph et au collège Sainte-Croix de Neuilly. Il entre dans l’ordre de Saint-Dominique en 1926, est ordonné prêtre en 1933. Rédacteur en chef de la Revue des Jeunes de 1936 à 1939. Sa résistance au nazisme sous l’Occupation et l’aide qu’il apporta à des personnes en danger, sans acception de race ni de religion, lui valurent la Légion d’honneur et la croix de guerre. Avant la guerre, puis après, donne de nombreuses prédications et conférences en France et à l’étranger (spécialement en Belgique, aux Pays-Bas, en Suisse, en Italie). En 1948, il prêche le carême à Notre-Dame de Montréal. Par la suite il parlera plusieurs fois au Canada et aux États-Unis (particulièrement à Washington). De 1947 à 1959, il est aumônier de l’Union catholique du théâtre et de la musique chargée de la paroisse du spectacle. De 1959 à 1966, il prêche huit carêmes à Notre-Dame de Paris. En 1964, il est appelé par le pape Paul VI à donner les exercices spirituels au Vatican. Depuis 1966 il a pris la parole au cours de nombreuses messes radiodiffusées de France-Culture. Le R. P. Carré a été élu à l’Académie française, le 26 juin 1975, au fauteuil du cardinal Jean Daniélou (37e fauteuil). Mort le 15 janvier 2004 au Pontrancart (Ancourt).